Home Page Image

 

Bienvenue sur ce site consacré aux soldats et travailleurs coloniaux de Madagascar face à la violence du premier conflit mondial

 

Le 11 Novembre 2014 à Madagascar

Le 11 Novembre à Antananarivo

Comme chaque année, la cérémonie de Commémoration de la Victoire et de la Paix s’est déroulée ce 11 novembre au monument aux morts du Lac Anosy à Antananarivo. Célébrant l’armistice, cette date prend une importance toute particulière en cette année du centenaire de la Première Guerre mondiale (1914-1918). Après un honneur rendu aux autorités et une oraison œcuménique, une délégation de lycéens et les représentations diplomatiques ont procédé au dépôt de gerbes. C’est avec une grande émotion que cette année encore, le LFT, l’EPF A et le lycée Rabearivelo ont participé à cette cérémonie. Le général de division Dominique RAKOTOZAFY, Ministre de la Défense et Monsieur François GOLDBLATT, Ambassadeur de France à Madagascar, ont déposé une gerbe franco-malgache. Puis ce fut au tour de M. Stephen C. Anderson,Chargé d’affaires de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, de Mme Janne KNUTRUD, Conseillère du bureau de l’Ambassade de Norvège, de M. Richard HYDE, consul honoraire de Grande-Bretagne, de M. Stanislav AKHMEDOV, Ambassadeur de la Fédération de Russie et enfin de M. Antonio SANCHEZ-BENEDITO, Ambassadeur de l’Union européenne de déposer des gerbes de fleurs. Une minute de silence en hommage aux morts a été suivie par la lecture de l’ordre du jour que le Maréchal Foch adressa aux armées alliées le 12 novembre 1918 puis par la sonnerie du « Cessez-le-Feu » qui marqua la fin des combats.

La vingtaine d'élèves, des deux classes de CM2 ayant participé à la cérémonie, réalisent des affiches (textes + photos) pour relater le déroulement de celle-ci, tout d'abord à destination de leurs camarades qui ne sont pas venus, puis, à destination des autres classes (petite exposition en BCD). D'autres projets pourront voir le jour en fonction de la progression proposée par les projets de nouveaux programmes.

Après la cérémonie officielle au lac Anosy, une réception à la Résidence de France a été donnée par l’Ambassadeur de France. Suite à la lecture du message du Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire, une cérémonie de remise des médailles fut organisée pour honorer les anciens combattants. Etait également présent lors de cette cérémonie, le vétéran M. RAKOTOZAFY, l’un des derniers témoins malgaches de la seconde guerre mondiale, reçu en août en France pour les commémorations du débarquement en Provence.

LIRE L'ARTICLE DANS MADAGASCAR MATIN (samedi 15 novembre 2014, p. 2)

Parallèlement, des manifestations culturelles ont été organisées par les élèves de l'Ecole Peter Pan et leurs enseignants à l'IKM Antsahavola.

Le 11 Novembre à Tamatave

La Cérémonie du 11 novembre, débutée à 11 heures au Cimetière de Toamasina, en présence du Consul Honoraire de France, M. Christian Fuard, du consul honoraire britannique, du représentant de l’Etat Malgache et de la région Atsinanana, d’autorités militaires et civiles malgaches, d’anciens combattants , du proviseur M. Menault, et de la directrice Mme Lasserre du Lycée Français de Tamatave, ainsi que de nombreux membres de la communauté française et malgaches, a permis à 7 élèves de 1ère ES/L, comme représentants du Lycée français de lire des extraits de Lettres de Poilus après une introduction de leur professeur d’Histoire Géographie M. Da Silva Melendo sur le rôle et la participation des tirailleurs malgaches dans ce conflit.

Leur intervention d’une quinzaine de minutes suivait le discours du représentant des Anciens Combattants. Ce moment de partage du souvenir et d’émotion a permis de rassembler plusieurs générations pour ce centenaire de la Grande Guerre. L’intervention de M. le consul honoraire a clôturé ce rassemblement qui « contribue au développement de la paix et de l’entente mondiale. ».

Après la cérémonie officielle, le consul honoraire a organisé une réception qui a permis de nombreux échanges entre les lycéens et les autres participants, notamment les anciens combattants.

La prochaine étape dans ce devoir de mémoire est la réalisation d’une page Facebook par les élèves de 1ère, racontant à la première personne le parcours de trois tirailleurs malgaches de la Première Guerre mondiale. Les élèves ont également pris des photos pour participer à l'opération mise en place par la Mission du Centenaire et seront acteurs de la semaine du « CDI commémore la Grande Guerre ».

Le monument aux morts du cimetière de Toamasina

Le dépôt de gerbe conjointe des autorités françaises et malgaches

Les autorités civiles et militaires

Le dépôt par les veuves d’anciens combattants

 

Le 11 Novembre à Antsirabe

Ce 11 novembre, les élèves de cycle 3 du CFJV accompagnés de collégiens volontaires ont participé à la commémoration de l’Armistice de la Grande Guerre.

Rassemblement des troupes près de l’Alliance française.

La construction du monument aux morts d’Antsirabe a été décidée en 1953 afin d’honorer les combattants morts pour la patrie au cours des deux guerres mondiales.
Les anciens combattants et les porte-drapeaux attendent l’arrivée des autorités à l’ombre des platanes.

 

Une section de l’ACMIL prend place.

Devant la stèle aux ethnies malgaches, couleurs de France et de Madagascar côte à côte en mémoire des frères d’armes morts au champ d’honneur.
Le Consul général de France et le représentant de l’État malgache saluent les drapeaux.

 

Les autorités civiles et militaires.

Les élèves du CFJV entonnent la Marseillaise ; suit l’hymne malgache après la sonnerie aux morts. Cette participation particulièrement réussie vaut aux interprètes les félicitations chaleureuses des officiels.

Quelques élèves volontaires se sont aussi adonnés à la prise de photo pour participer à l'opération mise en place par la Mission du Centenaire.

 

Le 11 Novembre à Diégo Suarez

Mardi 11 novembre, 34 élèves de CM1, CM2 et 6ème du Collège français ont participé aux commémorations de l’armistice au cimetière français de Diego Suarez. Présidée par le Consul de France à Diego Suarez, M. Daniel Maizierre, en présence du Chef de la Région Diana le Colonel Maevalaza ainsi que des représentants des différents corps de l’armée, de la marine et de la gendarmerie de Madagascar, cette cérémonie a rassemblé les anciens combattants de Madagascar, ainsi que ceux, français, qui vivent ici. Lors de son allocution, M. le Consul a rappelé l’importance de conserver la mémoire de ces sacrifices, de l’abnégation et du courage de ces millions d’individus qui n’ont pas failli devant l’adversité pour défendre leurs familles, leur pays, et leur liberté. La matinée s’est terminée dans les jardins du Consulat où les élèves ont été reçus.

Devant les autorités militaires et civiles, les Anciens combattants et tous ceux qui étaient venus participer à cet hommage aux soldats morts durant la Première Guerre mondiale, les élèves ont entonné les hymnes nationaux français et malgache avec ferveur, sous la direction de M. Gandin, directeur des sections primaires, et de M. Djaonarana, professeur de musique au collège.
Après le dépôt d’une couronne de fleur sur le monument aux morts, les personnes présentes ont été invitées à aller déposer des fleurs sur les tombeaux.

 

Le nouveau consul de France, Monsieur MAIZIERRE, maître de cérémonie , accompagné du Préfet de Région, des généraux commandants les forces armées et la gendarmerie.

Ahmad ALY MOHAMED membre à vie de l'AACLEM, président des anciens combattants Maginot de Diégo (à droite), Yves GALVEZ, membre à vie de l'AACLEM, délégué pour Madagascar (au centre) Gérard DAMBIELLE, Agrlem , (anciens légionnaires /Madagascar à gauche)
Une couronne commune aux 3 associations a été déposée, marquant ainsi la fraternité qui unit, dans toutes les circonstances, les anciens légionnaires.

Le 11 Novembre à Majunga

Les ressortissants français et les Anciens combattants de Mahajanga ont commémoré l’Armistice du 11 novembre qui marque la Victoire des alliés durant la première guerre mondiale et la paix qui s’en est suivie. Avec les autorités civiles locales, ils ont déposé des gerbes au cimetière des Anciens combattants à la Corniche.